Les pinceaux

Que ce soit pour peindre un mur ou peindre une toile, l’accessoire primordial est le pinceau. Il sert à étaler la matière picturale sur le support. Il est le prolongement naturel de la main de l’artiste ou de l’artisan. Pour la petite histoire, nous pouvons remercier les Chinois qui ont eu l’idée il y a plus de 3000 ans de mettre des touffes de poils d’animaux dans des bambous pour pouvoir écrire leurs idéogrammes. Sans être chauvine, mais quand même, par la suite la fabrication française a eu le monopole, même les Allemands de Nuremberg, haut lieu de fabrication des pinceaux, sont venus apprendre la technique vers nous. C’est pour cela que la forme française des pinceaux est toujours la plus répandue et utilisée dans le monde. Pour un résultat de qualité, il faut combiner la bonne peinture bien évidemment, mais aussi les bons outils. Qui n’a pas essayé de gagner quelques euros pour acheter des pinceaux bon marché, mais qui « ô rage, ô désespoir » ont vu les poils de ces fameux pinceaux parsemer leur chef-d’œuvre. Qu’il s’agisse de pinceaux d’artiste ou de pinceaux de peintre, il existe pléthore d’articles. À nous de faire le bon choix et pour vous aider je vous révèle comment bien choisir ses pinceaux.

Commençons par une leçon d’anatomie… Attention pas du corps humain, je précise avant que certains ne se jettent sur ma splendide description, elle se contentera de celle du pinceau : 3 éléments composent un pinceau : la garniture, la virole et le manche. La garniture ou les poils sont la partie maitresse et il en existe toutes sortes de types. La virole représente la partie qui relie les poils au manche. Elle est généralement métallique et elle cercle les poils. Elle résiste à l’humidité sans rouiller. Le manche est la partie par laquelle nous tenons le pinceau. Il est soit en bois, soit en plastique. Pour une meilleure résistance à l’humidité, choisissez un manche en bois vernis. Tout d’abord un pinceau se choisit en fonction du produit à appliquer et de la surface et matière du support.

Je vous dirais que pour moi, il existe 4 grands types de pinceaux :

  1. le pinceau ou brosse à rechampir qui est de forme ronde et qui sert principalement à peindre les angles ou les moulures.
  2. le pinceau plat, de forme rectangulaire, utilisé pour les surfaces de moyennes tailles, qu’elles soient planes ou en relief.
  3. le pinceau spalter qui lui est plat, mais très large. Il est idéal pour les grandes surfaces.
  4. le pinceau coudé ou pinceau radiateur, alors là quelle trouvaille. Je pense que l’inventeur a dû galérer à peindre ses radiateurs et bien merci monsieur. Il est idéal pour les accès difficiles. Son coude lui permet d’atteindre tous les recoins inaccessibles.
Jusque-là, c’est simple. Maintenant passons au choix des poils. Pour un rendu de qualité, cet élément est très important. Il existe 2 matières.

  1. En poils naturels : Les poils de martre qui retiennent bien la peinture et qui se caractérisent par une grande fermeté. Ce poil donne des pinceaux assez élastiques, propre à un tracé précis, mais qui ont un coût plutôt élevé. Les soies de porc qui sont très robustes et plutôt destinés à la peinture à l’huile. Les poils naturels vont servir aux peintures dont les liants sont d’origines naturelles comme la gomme arabique pour l’aquarelle et la gouache ou l’huile de lin pour la peinture à l’huile. Les poils naturels vont boire les liants, et permettre du coup d’avoir une bonne réserve de peinture.
  2. En fibres synthétiques : Ils font leur apparition seulement vers les années 1975/1980. Ils existent dans des tailles et des formes différentes. Ils se nettoient très bien et en plus ils sont moins chers. Ils ont l’avantage d’être à base de polyamide, les fibres synthétiques sont plus résistantes à l’usure et aux produits décapants que les poils naturels. Ils sont notamment appréciés pour la peinture acrylique qui sèche très vite et nécessite un nettoyage rapide. Leur plus gros inconvénient est qu’ils manquent parfois de finesse et de trempe.

Dernier point mais pas des moindres, l’entretien de vos pinceaux

Eh oui si vous ne voulez pas vous retrouver à devoir acheter un pinceau toutes les semaines et du coup crier au scandale et traiter le vendeur de voleur, je vous conseille de bien entretenir vos outils. Dites-vous qu’un pinceau c’est comme une femme, il faut donc être doux et délicat avec lui. La première règle à retenir est : on ne l’oublie pas dans l’eau, sinon vous allez déformer la touffe ! (touffe de poils du pinceau bien sûr). Le pinceau se nettoie au savon car il ne va pas dessécher les poils et le rinçage se fait toujours à l’eau froide pour ne pas ramollir la colle présente dans la virole. Le séchage se fait idéalement la tête en bas voire à plat.

Questions / Réponses

Quel type de pinceaux pour une peinture acrylique ?
Il faut choisir un pinceau en poils synthétiques. Ils permettent de bien travailler ce type de peinture.

Quel type de pinceau dois-je utiliser pour peindre des tuyaux ?
Il faut utiliser un pinceau rond pour les longueurs et un pinceau coudé pour les endroits difficile d’accès.

À quoi sert un couteau à peindre ?
C’est un outil pictural qui sert à étaler la peinture épaisse.

Comment dois-je nettoyer mes pinceaux ?
Si vous utilisez de la peinture acrylique, nettoyez vos pinceaux à l’eau. Si vous utilisez de la peinture à l’huile, préférez le white spirit.

Je veux faire des travaux de peinture de précision. Quel pinceau choisir ?
Il faut choisir un pinceau rond dès qu’il s’agit de faire des travaux de précisions tels que les angles ou les moulures.

Qu’est-ce qu’un gant à peindre ?
C’est un gant qui permet de lustrer et de peindre les murs. Il est conseillé pour les endroits difficiles d’accès comme les tuyaux, les portails… Il remplace le pinceau pour radiateur.

À quoi sert un pinceau spalter ?
Il sert à appliquer et à faire des effets décoratifs. Il permet aussi de lisser un vernis ou une lasure d’où son nom aussi de spalter à lisser ou spalter pour vernis.

Quel pinceau pour la lasure ?
Le pinceau pour lasure idéal est le pinceau plat.

Quel pinceau pour peindre un meuble ?
Pour peindre un meuble, le pinceau adéquat est le pinceau rond à rechampir ou brosse à rechampir.

Quel pinceau pour peindre une porte ?
Un pinceau rond pour les détails comme les encadrements et un pinceau plat peinture pour le reste.