A partir de 68,80 

Les dérivés de balais et autres ustensiles de ménage

Nettoyer le sol de la maison n’est pas toujours l’activité de rêve que vous voulez effectuer au quotidien. Toutefois, pour garder une bonne hygiène de vie, vous devez le faire. Lorsque l’on évoque la serpillière, on ne peut passer outre l’histoire de cendrillon… Cette jeune femme est devenue l’image de prédilection du lavage de sol. Qui ne pense pas à ce classique de Disney, ou l’on voit cendrillon à genoux briquant le sol avec de vieux chiffons, lorsque l’on fait référence au ménage et plus particulièrement à la serpillière et au balai pour laver le sol.

A l’origine pourtant la serpillère était une toile qui permettait aux marchands d’emballer leurs marchandises. Ce n’est qu’au cours du 19 -ème siècle que cette toile fut associée au nettoyage du sol. La serpillière de nettoyage eu enfin sa notoriété au début du 20 -ème siècle ou l’on vit des règlements apparaitre imposant son utilisation en lieu et place du balai dans les hôpitaux et les casernes pour une meilleure hygiène.

Hygiène, ce mot est devenu au fil des siècles un terme très important. En effet, dans l’antiquité l’eau stagnante était la principale cause de propagation des virus et ce n’est réellement qu’à l’époque moderne avec la révolution industrielle que le nettoyage des sols devient un élément primordial.

Au départ, le lavage des surfaces se faisait manuellement avec un balai brosse et une serpillière à laquelle on rajoutait de l’eau et du détergent ou de l’eau de javel (qui fut inventée en 1794). Ce système est le plus répandu et existe toujours aujourd’hui.

En 1990, une femme américaine du nom de Joy Mangano invente une serpillière qui ne nécessite pas de se mouiller les mains et surtout de ne plus se courber : la magic mop ou le balai serpillière auto-essorant qui se compose d’un manche avec des lanières de coton au bout. Son succès est fulgurant et nous la retrouvons encore de nos jours dans nos maisons.

Depuis toutes sortes de kit de nettoyage font leur apparition, du balai espagnol au chariot avec roulettes et essorage intégré…

Il existe plusieurs systèmes de nettoyage des sols avec différents balai pour laver par terre : 1/ Tout d’abord, le plus simple le balai serpillère avec seau qui est composé d’un balai brosse et d’une serpillière que l’on doit essorer manuellement dans le seau. C’est le système le plus ancien et le plus répandu malgré sa vétusté d’utilisation. 2/ Puis, le kit classique balai à franges espagnol ou balai de lavage à plat avec le seau et le panier d’essorage qui permet à l’utilisateur d’éviter de se baisser et de tremper ses mains dans l’eau. Il suffit de plonger les franges du balai dans le panier sur le seau et de tourner manuellement pour avoir un essorage parfait du balai. Ensuite il existe le balai essoreur avec éponge intégrée qui s’essore via un levier ergonomique manuel qui permet une action d’essorage sans effort avec une compression maximale. 3/ Enfin, beaucoup plus perfectionné, le mop avec son seau essoreur qui a un système d’essorage rotatif et un balai souvent avec une tête maniable à 360 degré et qui nettoie et dégraisse avec une grande facilité. Il n’y a même plus besoin de détergent. Il est souvent utilisé comme balai de nettoyage professionnel.

Dans une autre catégorie, n’oublions pas le balai raclette qui est très utile lors d’inondation ou pour racler le sol pour le débarrasser des déchets.

Au final, je dirais que le lavage des sols s’est amélioré au fil du temps, avec une technologie de plus en plus élaborée. On est loin de Cendrillon lorsque l’on voit ses chariots de nettoyage hightech qui rendent presque ludiques les lavages de sols.

Questions / Réponses

Pour quel type de sol choisir un balai espagnol ?
Vous choisirez le balai espagnol à franges pour tous les types de revêtements de sol et pour les surfaces allant de petites à moyennes. Il est adapté pour les sols rugueux puisque les franges sont longues et atteignent ainsi facilement les imperfections des sols.

Quand utiliser un balai à plat ?
Il s’utilise sur des sols stratifiés, du carrelage, des parquets. Le lavage à plat convient surtout aux sols lisses. Il présente une large bande de lavage qui le rend très adapté aux surfaces importantes.

À quelle fréquence doit-on laver son sol ?
En moyenne, on préconise un lavage des sols 2 fois par semaine.

Quelle serpillière choisir pour nettoyer un parquet ?
Il faut choisir une serpillière en microfibres pour un lavage en douceur et un balai plat pour pouvoir accéder à tous les recoins.

Quel mop choisir pour nettoyer les sols avec un balai plat ?
Il est préférable d’utiliser une mop en microfibre, car cette matière capte plus rapidement la saleté que le coton.

Comment nettoyer efficacement mes sols sans me mouiller les mains ?
Il faut utiliser le kit easy mop qui à un seau essoreur rotatif qui utilise la force centrifuge et un balai télescopique avec une serpillière clipsable en microfibre.

Ma terrasse est inondée comment puis-je enlever l’eau rapidement ?
Vous devez prendre un balai raclette qui grâce à sa lame va évacuer toute l’eau de vos surfaces inondées.

Ma serpillière en microfibre est sale, comment puis-je la nettoyer ?
Vous devez la passer en machine en utilisant ni javel, ni adoucissant.

Mon carrelage est encrassé, comment dois-je le nettoyer ?
Vous devez déjà passez le balai brosse ou cantonnier humide sans serpillière pour enlever les saletés incrustées, puis nettoyer le reste avec une serpillière et un balai brosse.

Je suis un professionnel du ménage industriel, quels accessoires entretien puis-je utiliser ?
Il est conseillé d’utiliser le kit seau essoreur easy mop qui permet de désincruster de grandes surfaces en un temps record avec un grand confort ergonomique.